Jeux Paralympiques de Tokyo

Jeux Paralympiques de Tokyo

Vous avez été très nombreux à nous suivre sur les réseaux, très nombreux à regarder notre course, nous finissons 6ième des Jeux Paralympiques de Tokyo 2020, MERCI à tous !

© Yonathan Kellerman – CPSF

Cette course que nous attendions depuis 3 ans a tenu toutes ses promesses: Complètement folle !
Départ du village olympique à 4h du matin, démarrage de la course de notre leader et ami Alexis à 6h30, lui aussi a tenu sa promesse, il remporte l’épreuve avec les meilleurs chronos : natation, vélo et course à pied, tellement heureux d’avoir vécu ce moment.

8h30, c’est notre tour.
Nous sommes impatients de pouvoir entrer dans l’eau tant la météo est pesante, 31° et 100% d’humidité.

© Yonathan Kellerman – CPSF

Dans l’eau cela n’est pas plus agréable, la température est de 30° .
Le départ est donné, pas de coup, nous réalisons une très bonne partie natation avec de bonnes trajectoires .

© Yonathan Kellerman – CPSF

A la sortie de l’eau, nous sommes 5ièmes.
Sans surprise, l’américain Brad Snyder (déjà médaillé des Jeux Paralympiques en natation à 7 reprises avec un record à 4’22 » sur le 400m nage libre en grand bassin) sort en tête avec une avance confortable sur un petit groupe de 3, les espagnols champions d’Europe, les japonais et le second duo américain, nous sommes à 25 secondes.

© Yonathan Kellerman – CPSF

J’ai l’impression que notre transition est rapide mais les chronos me font mentir, nous perdons en moyenne 15″ sur la concurence et nous peinons encore à la sortie du parc pour chausser nos chaussures .
Habituellement nous revenons sur ce petit groupe mais ici malgré tous nos efforts nous n’y parviendrons pas, nous faisons jeu égal avec eux, et restons à 45 secondes.

© Yonathan Kellerman – CPSF

Derrière, nos amis Thibault Rigaudeau et Cyril Viennot font le meilleur chrono vélo et nous dépassent dans le dernier des 4 tours .
Nous nous encourageons mutuellement, voilà 1 semaine que nous partageons le même logement au village Olympique, notre concurrence aura, jusqu’au dernier moment, été des plus saines, c’est très agréable, ils feront 4ièmes à quelques secondes de la médaille de bronze .

© Yonathan Kellerman – CPSF

Nous entrons dans le parc avec le second duo Espagnol, les champions du monde en titre, on nous annonce alors 50secondes de la seconde place !

© Yonathan Kellerman – CPSF
© Yonathan Kellerman – CPSF

50″ …. tout est encore possible !
D’ailleurs les Espagnols le prouveront en allant chercher la médaille d’argent grâce à une belle course à pied.
De notre coté nous courons plutôt bien mais pas beaucoup mieux que les autres.

© Yonathan Kellerman – CPSF

La boucle à parcourir 4 fois mesure 1250m, elle comporte 4 ravitaillements avec notamment des bouteilles d’eau fraîche, je n’en raterai aucun pour arroser Antoine, c’est l’enfer, nous courons dans un hammam .
J’adore ce moment, ces décors des jeux, j’ai l’adrénaline à bloc mais j’ai de la peine pour mon partenaire qui ne voit pas ce tableau derrière ses lunettes opaques.

© Yonathan Kellerman – CPSF


J’essaie de trouver les mots pour le motiver mais j’ai le sentiment qu’il subit ces affreuses conditions sans pouvoir jouir du spectacle de ce que nous accomplissons.

Dans le dernier tour, nous reprenons le duo espagnol champion d’Europe, il s’accroche, on relance, nous prennons 5 mètres, 10, nous ne pourrons pas ralentir sur le tapis par peur qu’il nous repasse.

© Yonathan Kellerman – CPSF
© Yonathan Kellerman – CPSF

Devant, 2 équipes qui ne nous ont jamais battu ( les américains 1iers et les Japonais 3ièmes ),derriere, 2 équipes qui nous ont presque toujours battu … c’était complétement fou !

Nous nous remettons de nos émotions, je vois arriver le tandem français des filles au sprint qui remportent la médaille de bronze, moment d’émotion incroyable !

Je tiens à remercier nos partenaires du fond du coeur.
Je les cite ici comme sponsors mais ils sont devenus bien plus, leur soutien à vraiment compter durant toute cette aventure.
Notre matériel : Abus pour nos casques de vélo, notre magasin de vélo: les Cycles Dessy , Enigma nos roues de tandem, Grade9 pour notre tandem, Hoka One One pour nos basquettes et Mako pour nos combinaisons de natation .

Pour le financement de notre aventure : La Caisse d’Epargne Hauts de France par le pacte de performance, La Communauté Urbaine de Dunkerque, la ville de Gravelines , la région Hauts de France, l’association MON’A dont nous sommes fiers d’être les parrains, notre club Gravelines Triathlon, la ligue Hauts de France et bien-sûr la Fédération Française de Trathlon .

La suite ? :

A court terme: le Championnat d’Europe de Paratriathlon à Valencia le 25 septembre.
A long terme : les Jeux Paralympiques de Paris en 2024 !

© B. Lorinquer – CPSF

Pendant ces 2 semaines magiques, j’ai pris des photos avec un appareil argentique entièrement mécanique, 5 péllicules au total.
Suis pas ( encore ) un artiste mais j’ai tenté d’immortaliser des moments et des rencontres au Mont Fuji, dans les transports et dans le village Olympique que je voulais garder.
Noir et blanc avec un grain très prononcé, parfois les flous ou ratés témoignent même de l’émotion de la rencontre.
Je vais tenter de mettre en page et éditer un petit livre à environ 50 exemplaires que je vendrai à prix coutant, si vous êtes intéréssés, écrivez moi en privé . ( en voici une )

© Olivier Lyoen
Share Button

8 Replies to “Jeux Paralympiques de Tokyo”

  1. Superbe aventure que nous avons pu découvrir, partager avec vous! Bravo pour ce que vous avez fait dans des conditions archi difficiles! Enjoy pour la suite!!!
    Merci

  2. J’en ai des frissons de te lire …. J’espère de tout coeur oui voir a Paris 2024. …c’est loin et tellement proche 3 ans…..tu auras 43 ans Olive…..et avec le moteur que tu as …je suis sur que tu seras encore plus fort …..BRAVO a vous 2 et FORZA

  3. Vous êtes un super duo 🤩
    C’est vrai rien qu’en lisant votre histoire ça donne des frissons encore bravo à vous deux et à l’équipe de France 🇨🇵

  4. Participer aux JO un rêve de gosse que vous avez réalisé de fort belle manière.
    La course fût certainement dur mais tellement chargée en émotions, quand on lis on est avec vous.
    Bravo à vous deux envois souhaitant encore de bien belles aventures 🙏🙏🙏

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *