Championnat du Monde

Championnat du Monde

Nos 2 dernières victoires en Coupe du Monde nous ont permisent de réaliser un rêve : Une selection en équipe de France pour participer au Championnat du Monde de Paratriathlon.



Celle ci a véritablement commencé début août à Bourges avec le stage de préparation finale de ce championnat ;

L’encadrement est au top, super ambiance entre athlètes et lorsque la séance s’y prête on tente de se faire mal entre copains, bilan : 27 heures d’entrainement dans la bonne humeur. On a adoré !

Retour chez nous pour 15 jours d’affutage avec néanmoins quelques entrainements spécifiques, nous sommes en forme, nous espérons juste que les planêtes seront alignées, que la malchance du début de saison nous a enfin laissé tranquille .

Mercredi 28 août nous rejoignons donc l’équipe de France à Lausanne.
La délégation est importante puisqu’elle réunit l’ensemble des Paratriathlètes mais également les valides avec les juniors, les moins de 23 ans ainsi que les élites.
C’est une grande fierté de partager quelques instants ou repas avec chacun d’entre eux, nous nous sentons intégrés et privilégiés .


La pression monte d’un cran chaque jour en repérant les parcours et en regardant les courses des copains .

Jour J !
Le départ est donné à 14h, nous nous levons à 8h, buvons un petit café puis faisons un petit footing en guise de réveil musculaire.
Les sensations apparairessent en trotinant pendant que nous répétons notre stratégie .

« Le triathlon c’est un peu comme une poésie, tu apprends ta leçon par coeur et le jour de la course: tu récites » 😉

Nos affaires sont en place dans le parc et nous sommes dans la zone de départ 30minutes avant le start, jamais seuls, les coachs (Nicolas Becker et Philippe Fattori) , le kiné (Fabien Lacote ) le mécano (Jérémy, des Cycles Beraud ) et même Cyril Viennot, présent comme guide remplaçant, sont aux petits soins pour nous .

« On your maaaaark…. Pouet »

Ca demarre très vite ! ( trop vite )
J’espérais prendre le sillage de mes concurrents, Raté ! En quelques coups de bras nous voilà complétement esseulés, nos voisins de gauche partent très à gauche, nos voisins de droite partent très à droite …
Une fois donc seuls, je change de cap pour prendre la trajectoire la plus courte … cela fonctionne car à la bouée des 300mètres nous reprenons 2 concurrents !
Ma joie est de courte durée puisque une fois le virage effectué, nos adversaires relancent et nous sommes de nouveau distancés.

Antoine n’est pas victime de la baisse de régime de l’année dernière donc nous limitons la casse , 1minute30 sur le premier à la sortie de l’eau .

« Antoine ! Il y a une marche, lèves la jambe » Paf, trop tard c’est la chute et, sympa, il m’entraine avec lui dans celle ci.
Nous sommes allongés l’un sur l’autre sur la plage alors que se déroule l’une des courses les plus importantes de notre vie ….

La suite est plus fluide, nous gagnons l’air de transition et nous en sortons à la 7ième position en amenant notre beau tandem Grade9.

Photo de Marco Bardella

Nous ne ménageons pas nos efforts sur ce parcours rendu selectif grâce au fort dénivelé et cela paye, en seulement 6 kilomètres nous doublons les Canadiens, les Ukrainiens et les Slovaines que nous avions repris seulement en fin de course à pied lors de nos 2 dernières Coupes du Mondes ( Besançon et Magog ) nous rentrons dans le parc à vélo 3ième en compagnie du second et du quatrième .

En course à pied nous parvenons à doubler l’espagnol sorti premier de l’eau mais nous ne pouvons empècher le retour de l’anglais champion du monde en 2018 ainsi que celui de l’américain vice champion en 2018 et 2017 et champion en 2016…. Bref, on était vraiment dans le coup !

Bilan: Nous sommes ravis de ce résultat car il faut bien admettre que nous n’en espérions pas tant et nous nous sommes rendus compte que nous pouvons faire encore mieux !
La suite ? Dans 10 jours seulement à Valencia en Espagne, cette fois pour le championnat d’Europe !


Vous aurez donc encore de la lecture et nous des courbatures !

Merci à tous !


Share Button

22 Replies to “Championnat du Monde”

      1. Comme votre course le récit est parfait… Il vous reste plus qu’à confirmer ce scénario et à l’améliorer encore…. et tous vos efforts et sacrifices vont être récompensés

  1. Superbe course, bravo Olive! 🙂
    J’imagine le bonheur que vous avez du avoir sur le vélo avec des belles descentes et une adrénaline au max et une bonne gestion de l’effort!

    A+ sur Paris!

  2. Bravo les Champions continuez à vous faire plaise, nous serons toujours derrière vous pour vous encourager et vous soutenir, continuez ça va finir par payer

  3. Salut, superbe course à Lausanne où j’ai pu vous apercevoir durant la course à pied. bravo! Bon continuation et à une prochaine.
    Luis (Lausanne). 🏋🏻‍♀️

  4. Je suis très heureux pour vous les amis la lecture de ton texte m’a donné des frissons me rappeler des souvenirs où nous nous battions sur les triathlon sur le littoral 59 en tenue maillot de bain T-shirt moulant c’était vraiment le pied j’espère que vous allez continuer comme ça avec autant de vigueur et de hargne à bientôt j’espère venir vous voir sur le littoral

    1. Je me souviens très bien !!! vous etiez très inspirant ! la preuve, je suis dedans encore aujourd’hui 😉 A bientot j’espère !!!

  5. Bravo à vous 2 , je ne pensais pas qu’Olivier avait un point faible en course à pied,LOL
    c’est vraiment bien de présenter le Nord de cette façon

  6. Félicitations à vous. 4eme place … impressionnant ! vous êtes sur une courbe ascendante incroyable.. qui ne s’arrêtera le 9 septembre à l’aéroport d’haneda…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *